RECUEILS IMMATERIELS

DOMINUS ET DOMINE 

JUDOKA / Venus, 67

,

 

Dominus et Domine 

Pour la gloire 

L'apathie aboie 

Pour ton dernier voyage 

Après les déboires 

Le temps d'un hommage 

 

Sur la pierre fixe, gravés quelques mots 

Juste "né le..", "mort le.."

Dominus et Domine

 

Rassemblées sur la nef 

Quatre planches, comme un vaisseau,

C'est le tombeau

Pour le dernier voyage 

Les cierges allumés sont des statues de cire 

Lorsque l'âme passe et que le corps expire

L'âme est là 

 

Dominus et Domine 

Se dire au revoir 

Comme un hommage 

Pour le dernier voyage

 

Sur la pierre, quelques fleurs, brocardées de marbre 

Les fleurs des pleurs qui pleurent 

Le mouchoir des larmes 

 

Et dans le ciel, quelques lambeaux, dressent leur manteau 

Leur parure de sarcophage 

 

Et dans les jambes qui tremblent 

Le corps est un naufrage 

Naufragé de la disparition 

Naufragé de ce qui sépare 

 

Dominus et domine 

Pour la gloire 

 

Et sur les vitraux, porte l'espoir

Des âmes conquérantes, pures, 

Les évangiles 

Notre condition indisciplinée de naufragés

 

Sur la pierre 

l'herbe folle reprend sa place 

La nature exubérante 

Les feuilles, les couleurs, 

La sensualité du monde physique 

La charnitude des femmes 

Notre graisse,

Le sang qui circule 

L'âme est là

 

Dominus et domine 

Dire au revoir 

Pour le dernier voyage 

 

Sur la pierre, juste la place 

Pour un dernier requiem 

La place est faite pour les effusions 

Les élans lyriques 

Nos conditions tragi-comiques 

Rien n'est sérieux et tout est tragédie 

 

Nous laisserons encore quelques notes

 La musique s'installer dans les orgues,

 Prendre l'espace 

Resplendir de leur pompe

La pompe des âmes pures, qui console,

La profondeur de Bach 

L'adagio des splendeurs passées 

La mélancolie qui s'installe 

 

Et sur le parvis, 

Cet adagio nous pousse 

Et l'on suit 

Les longues cordes qui descendent du corps, 

Et la poussière, 

La poussière comme des étincelles dans les yeux des enfants,

La prunelle écarquillée

L'âme est là 

 

Dominus et Domine 

Pour le dernier voyage 

 

Juste une vie 

Pour la gloire